12 Juillet 2022

[Petit partage spontané du jour]

Ces dernier temps (dernières années?) avec l’effet bien être / spiritualité, on nous bourre le mou de « l’Univers veille sur toi, le meilleur arrive, Il va y avoir des changements soudain et heureux dans ta vie… » et j’en passe.

Et dernièrement, j’ai réalisé que le changement bah c’est moi! C’est moi qui le crée! C’est moi qui le provoque! Oui l’univers aide mais ça doit partir de moi.

Ces dernier jours j’en ai eu marre d’attendre. Attendre que l’on me trouve, attendre que l’on découvre mes talents (que j’ai du mal à connaitre et reconnaître au passage), attendre qu’un preux chevalier me montre la voie et me dit quoi faire, quoi choisir comme orientation professionnelle.

Deux ans que je doute, deux ans que j’attend l’illumination ultime, deux ans que j’attend que l’on me révèle ma route. La pression sociale, la pression financière a fait que j’ai du faire un choix. Un choix au plus profond de moi. Est-ce que je continue d’attendre au point de me mettre dans la merde ou alors je me bouge le cul et je crée ma chance?

Et c’est cette deuxième solution qui m’a sautée aux yeux. J’ai l’impression que dans cette époque, dans ma vie, dans mon entourage, rien ne me correspond mais au final c’est à moi de tracer ma route! Je fais au mieux avec ce que j’ai et qui je suis! Oui j’ai de l’ambition. Elle m’étouffe parfois et me donne le vertige. Mais à cette époque où on te fait croire que c’est facile de monter un business en 10 min et de faire 10k€ par mois, j’en ai oublié que tout ça c’est du vent et surtout que ce qui compte c’est le travail.

Au delà du travail sur soi (ça aussi on te le rabâche : tu n’as pas d’abondance car tu as encore des blocages! Merci les comptes de merde pour ça!) , je disais donc qu’au delà du travail sur soi, il y a le travail tout court. Ca ne vient pas tout cuit.

2 ans que je suis sur mon premier tome et depuis le 1er jet, je n’y arrive pas. Mais en fait c’est normal! Je veux construire une histoire qui tiens la route, qui me prend aux tripes et ça prend du temps!

Pour mon orientation professionnelle, j’ai aussi fait du tri. J’ai clairement besoin d’un job alimentaire mais pourquoi ce job ne se rapprocherai pas d’un corps de métier qui me plait? Je n’ai peut être pas les qualifications officielle mais je suis loin d’être bête et j’apprend aussi en observant! (tiens c’est ça aussi se donner de la valeur!). Et clairement l’usine c’est pas pour moi. (Au passage, les personnes qui travaillent là dedans, vous avez toute mon admiration et mon respect!)

Donc j’en ai marre d’attendre qu’une belle porte s’ouvre avec l’aide de je ne sais qui d’extérieur. Cette fois je prend le taureau par les cornes, je fais du ménage dans mes priorités et je crée cette porte! Marre d’attendre! Je ne vais pas gâcher ma vie en attendant la bonne opportunité! (que j’aurai surement du mal à voir au passage car elle ne sera pas parfaite comme je m’y attendais).

Au final, je veux bosser dans l’univers du cinema et des séries TV. C’est mon objectif final. Donc maintenant je m’engage tous les jours à faire un pas dans ce sens. A finir mes romans (au diable la perfection), à trouver un job pour me sentir en sécurité financièrement, à me renseigner sur les différents statuts, formations et études pour aller dans ce sens. C’est comme ça qu’on avance en fait. Plus qu’en disant tous les jours le nombre de mots écrits mais qui au final finissent oubliés dans un tiroir.

Ces dernières années, avec le covid, notre monde a eu peur. On a voulu du changement sans avoir où on allait. On a voulu aller plus vite que la musique je pense. Et beaucoup (mais c’est peut être moi qui me fait des idées) se retrouvent dans des situations en perte de sens, coincé, dans des situations financières délicates en attendant qu’ON vienne les délivrer. Il n’y a pas de ON. Il n’y en aura jamais.

Je reste persuadée que le changement n’a pas besoin d’être radical (il peut l’être si c’est qui nous parle) Dans mon cas, tout plaquer pour vivre à l’autre bout du monde me terrorise. Je veux avancer mais à mon rythme. Et je suis sûre d’une chose, dans un an ou dans 5, j’aurai la vie que je veux! Une vie pleine de création en solo et en équipe, de rire, de pleurs de fatigue due travail fait et bien fait, de dépassement de soi et tout ça dans un cadres magnifique!

Oui j’ai un grand rêve et aujourd’hui je décide que tous les jours je fais un pas vers lui même minime. Tout ça ce n’est qu’une décision au final. Une décision de Soi à Soi.

Et toi quel est ton rêve? Quelle décision prends tu pour y arriver? Quel petit pas fais tu aujourd’hui dans ce sens?

Je te souhaite une très belle journée.

PS : Ces dernières semaine ont été très difficiles pour moi et il me semblait important de te parler de mon ressentit et de mon réveil en sursaut. Merci de m’avoir lu jusque là.

Publié par Caroline E.P.L.P.

Passionnée de lecture et d'écriture en tout genre, je propose des astuces et des accompagnements pour booster votre créativité!

%d blogueurs aiment cette page :